Voulez-vous que votre intérieur soit en harmonie avec la tendance du moment dans une simplicité glamour ? Choisissez le tabouret de bar ! C’est le meuble idéal qui conserve les avantages de confort et de décoration allégée. Il est facile à adapter à tout environnement. Cet article vous parle de ce meuble comme élément décoration !

Dans le monde des tabourets de bar

Autrefois, le tabouret de bar est un haut siège sans bras ni dossier dont les pieds sont légèrement inclinés vers l’extérieur. De nos jours, il existe des tabourets de différents modèles et de différentes tailles avec la hauteur réglable. Il en existe qui ont un aspect lisse ou tapissé de différents tissus. Avec les designs actuels, le tabouret est fabriqué avec ou sans dossier et avec différents types de base ou de pieds. Outre les bars, il est de plus en plus employé dans les logements, les établissements financiers, etc.

Le tabouret de bar est facile d’utilisation et très pratique dans la décoration. Il peut prendre plusieurs fonctions à l’intérieur de votre maison. Vous pouvez l’utilisez comme table de nuit, siège-support au pied du lit, siège d’appoint au centre du dressing. Également, vous pouvez l’utiliser comme support près de la baignoire ou siège dans le salon. Il apporte un style original aux côtés des traditionnels canapés et fauteuils.

Le tabouret de bar, un meuble décoratif moderne

On assiste de plus en plus à l’usage de meubles SMART dans les accessoires de décoration. Les formes du mobilier ont évolué du visuellement encombré à un visuellement simple. L’un de ces meubles, le plus utilisé est le tabouret. Malgré son évolution dans le temps, il demeure un véritable objet de design pour un décor chic. C’est un mobilier moderne très simple qui s’adapte facilement à son environnement.

Vous pouvez user pour la décoration de l’intérieur de tabourets qui tendent vers des chaises de bar. Ces dernières se distinguent en réalité des uns par le dossier qu’elles comportent et leurs pieds moins longs. Les dossiers sont divers (piqués pelotes de crin, non piqués simples, pelotes sans épaisseur, avec des bourrelets piqués, avec entoilage…). Pour choisir un tabouret original qui s’intègre le mieux à votre espace, faites un tour sur https://tabouret-de-bar.net/Il s’agit d’une boutique en ligne de vente de meubles usuels et décoratifs.

Vous allez y trouver un bon nombre de lots de tabourets confortables et esthétiques à des prix concurrentiels. Vous avez à votre disposition une variété de gammes. Les matériaux de fabrication sont tout aussi pluriels : bois, polypropylène, ABS, polycarbonate, acier, aluminium…  Avec le site la livraison est effectuée dans les meilleurs délais. Pour hausser le style de votre décoration intérieure quel qu’il soit, des tabourets sont disponibles sur ce site. La qualité des accessoires utilisés pour leur fabrication confère à ces meubles une unicité remarquable.

Les tabourets de bar apportent une pointe de classe à la pièce où on les place. Il n’y a presque plus de décoration moderne sans au moins un siège de ce type. Tenez compte de cela pour la prochaine retouche à la déco.

Originaire de la région de Bresse, la fondue bressane est un plat principal fait de fondue de viande (poulet, dinde…). C’est un plat délicieux devenu classique de la cuisine française. Il fait partie du top des mets pour un repas convivial entre amis. Vous demandez-vous comment préparer ce plat ? Si oui, alors cet article est pour vous. La recette est ici !

Les ingrédients et matériels

Variante de la fondue bourguignonne, la fondue bressane ou fondue paysanne est faite d’ingrédients tels que la volaille, la chapelure, le jaune d’œuf et l’huile. Sa recette est facile à réaliser, c’est du niveau marmiton. Mais comme pour tous les mets, il faut être attentif et respecter les étapes sinon, tout se rate.

Pour un plat de 7 personnes, il faut :

  • 7 escalopes de dinde (vous pouvez utiliser du poulet aussi)
  • 350 g de chapelure
  • 3 œufs
  • de l’huile pour fondue
  • du sel
  • du poivre (au choix)

Comme matériels, il vous faudra un caquelon, deux bols.

Préparation

Temps de préparation : 10 minutes

Temps de cuisson: 3 minutes

  • Coupez les escalopes de dinde en morceaux. Évitez qu’elles soient grosses, sinon elles ne cuiront pas de si tôt.
  • Versez l’huile dans le caquelon et chauffez-la jusqu’à une température comprise entre 170 et 180 °C.
  • Cassez les 3 œufs. Séparez ensuite les jaunes d’œufs des blancs. Ajoutez un peu de sel selon votre goût dans le jaune.
  • Prenez les deux bols. Versez la chapelure dans l’un et dans l’autre, les jaunes d’œuf.
  • Piquez les morceaux de viande avec une brochette en bois. Trempez-les successivement dans le jaune d’œuf et dans la chapelure.
  • Déposez-les dans l’huile bien chaude et laissez cuire environ 3 minutes jusqu’à ce que la chapelure soit bien dorée.

Et voilà ! Votre fondue paysanne est bonne pour être dégustée ! Servez à chaud !

Vous pouvez accompagner la fondue bressane d’une sauce de votre choix. Le tout pourrait aussi être accompagné de la salade et du gratin dauphinois.

Bon appétit !

 

La plupart des mets qui se prennent sans accompagnement deviennent encore plus délicieux quand un accompagnement de qualité est choisi. C’est vrai que tous les accompagnements ne sont pas toujours bons. Mais lorsque vous trouvez exactement ce qui convient, c’est la fête tous les jours dans vos assiettes. Accompagner du barbecue avec de la pomme de terre salardaise, l’avez-vous déjà essayé ? Non ? C’est possible et on en parle dans cet article.

Les barbecues

En famille ou entre amis pendant un week-end autour d’une piscine à l’occasion d’une petite fête par exemple, les barbecues sont très appréciés. Ce sont de véritables moments de détente et un plaisir exquis que de déguster de bonnes grillades avec ses proches. Que ce soit à base de viande, de saucisse ou autre, un barbecue reste toujours intéressant. Il est parfois dégusté sans accompagnements. Cependant un bon petit plat léger à côté permet d’en rehausser au maximum le goût. Vous avez le choix entre une salade légère, des légumes, du pain farci ou un plat à base de pomme de terre. Tenez, la pomme de terre salardaise supplante la plupart des autres accompagnements possibles.

La recette de pomme de terre salardaise

Comme son nom l’indique, cette recette est réalisée avec des pommes de terre. Elle est facile à faire même pour les marmitons. Ainsi, pour faire de la pomme de terre salardaise, vous aurez besoin de pommes de terre, d’ail, de persil, de la graisse d’oie, du sel et du poivre. La quantité de ces ingrédients est fonction du nombre de couverts à mettre. La préparation se fait selon le processus suivant :

  • laver et peler les pommes de terre en de tranches rondes
  • éplucher et piler les gousses d’ail
  • ajouter les pommes de terre, l’ail et le sel dans la graisse d’oie chauffée à feu vif
  • remuer fréquemment pour faire dorer tous les côtés
  • réduire le feu pour laisser mijoter pendant quelques minutes, puis ajouter le poivre et le persil

Pensez aussi à piler les gousses d’ail avec le Moulinex Cookeo si vous en avez. Comme vous pouvez le constater c’est un met facile, rapide et simple à faire. De plus le temps de cuisson n’est pas du tout long.

Et si on les associait ?

Pour toucher le sommet des délices, accompagnez votre barbecue d’un plat de pomme de terre salardaise. Cette dernière peut se manger tout seul comme le barbecue. Mais l’association des deux multiplie leurs saveurs respectives. Cette variante de pomme de terre est un excellent accompagnant pour le barbecue. La douceur des pommes de terre et la fermeté de vos grillades donnent un effet croquant dans la bouche et un très bon goût.

Alors, plus de casse-tête pour savoir quoi prendre avec votre barbecue. En faisant vos grillades, faites également à côté un petit plat de pomme de terre salardaise. C’est rapide et très facile. Ne vous en privez donc pas.

 

Maghreb ! Cet endroit n’est pas seulement une partie de l’Afrique où l’on trouve de beaux paysages. Mais c’est aussi un endroit où l’on rencontre des spécialités culinaires les plus diversifiées du monde. Une recette revient régulièrement à l’esprit des passionnés de la gastronomie maghrébine. C’est la Tchoutchouka ou Chakchouka, une recette traditionnelle appréciée par tous ceux qui l’ont une fois gouttée. Voulez-vous savoir préparer ce plat et surprendre votre partenaire ou des invités ? Eh bien, découvrez tout ce qu’il pour faut pour bien la préparer dans ce petit guide.

Les ingrédients pour la préparation de la Tchoutchouka

Avant de penser à la préparation d’un délicieux Tchoutchouka, rassemblons d’abord les ingrédients qu’il faut. La quantité des ingrédients prise en compte ici est celle d’un plat de  Tchoutchouka destiné à 4 personnes. Privilégiez toujours la qualité et non la quantité des ingrédients. Le goût de tout repas passe aussi par la qualité des ingrédients utilisés pour le préparer.

Vous avez besoin comme ingrédients de :

  • 6 poivrons grillés
  • 4 œufs
  • 2 gousses d’ail
  • 2 grosses tomates bien murs râpées
  • 1 oignon coupé en dé
  • 1 bouquet de persil plat
  • 1/2 botte de coriandre hachée
  • piment
  • 4 cuillères d’huile d’olive
  • sel
  • cumin
  • feuille de persil
  • harissa (facultative)

En dehors des ingrédients, il vous faut comme ustensiles une poêle, un four traditionnel et une sauteuse.

Passons à la préparation !

Préparation de la Tchoutchouka

Mettez un peu d’huile d’olive dans la poêle sur le feu et faites venir dans l’huile l’oignon coupé en petits dés. Faites aussi venir l’ail pilé dans le mélange et remuez le tout jusqu’à coloration sur un feu moyen pendant 5 minutes. Lorsque le mélange est coloré, ajoutez maintenant les tomates que vous avez râpées et remuez la préparation.

À présent, faites venir les épices, l’ail, l’huile d’olive et remuez le tout. Ajoutez les poivrons grillés et nettoyés sans oublier de remuer tout le mélange. Laissez-le sur un feu moyen pendant 10 minutes. Après ce temps, faites de petits trous dans la préparation.

Maintenant, cassez les œufs sans les remuer et vous les faites venir dans les trous que vous avez faits dans la préparation sans remuer également la préparation. Ajoutez maintenant le sel et saupoudrez-la avec un peu de cumin.

Couvrez tout le mélange et attendez jusqu’à ce que les œufs soient cuits à peu près 5 minutes. Maintenant, il ne vous reste qu’à ciseler des feuilles de persil sur le Chakchouka qui sent déjà vraiment bon.

C’est bon ! C’est fait ! Votre plat pour de Tchoutchouka est prêt ! Vous pouvez le servir tout fumant. Toutes les personnes qui le prendront vous témoigneront leur satisfécit.

Bon service et bonne dégustation !

Vous êtes en panne d’inspiration et êtes tenté d’essayer une nouvelle recette facile à réaliser ? Nous vous proposons le rougaille de saucisse. Il s’agit d’un plat caractéristique de la gastronomie de l’île de la Réunion. Cet article vous amène à sa découverte.

Le rougail saucisse : les origines

Le rougail saucisse est un plat traditionnel réunionnais très apprécié. Il est simple à réaliser et se prépare localement à la marmite. Dans certains pays, ce plat est connu sous l’orthographe “le rougaille saucisse”. Comme l’indique son nom, c’est un plat à base de saucisses créoles qui peuvent être fumées ou fraîches. Il se rapproche aussi du Cari saucisse.

Recette du rougail saucisse

Nous vous proposons la recette parfaite pour apprendre à cuisiner le rougaille. Cela est destiné à 4 personnes.

Les ingrédients

  • 500 g de saucisses ordinaires ou fumées
  • 3 grosses tomates mûres
  • 3 oignons
  • 2 cuillères à soupe d’huile
  • 4 à 10 piments
  • du curcuma
  • du thym
  • de l’ail.

La préparation

  • Faites bouillir 10 minutes les saucisses que vous aurez percées au préalable.
  • Jetez l’eau et remettez les saucisses dans un peu d’eau froide pour les cuire. Stoppez la cuisson lorsque l’eau se sera évaporée.
  • Hachez les tomates et les oignons.
  • Pilez les piments.
  • Lorsque les saucisses sont cuites, coupez-les en tronçons plus ou moins gros.
  • Faites revenir les saucisses dans un peu d’huile puis ajoutez les oignons et laissez roussir.
  • Ajoutez ensuite les tomates et les piments en les mélangeant.
  • Couvrez et laissez mijoter à feu doux pendant 20 minutes en remuant de temps en temps.

Voilà un bon rougail saucisse à servir avec du riz blanc et des haricots rouges

Rougail saucisse avec un robot de cuisine

Avec un robot de cuisine, vous pouvez préparer votre dîner en une dizaine de minutes. En effet, grâce à son écran digital et son guide culinaire interactif, l’appareil facilite les choses. Ce robot de cuisine adapte les recettes et vous guide pas à pas.

Les ingrédients

  • 2 saucisses fraîches ou fumées
  • 200 g de tomates concassées
  • 1 oignon
  • 100 ml d’eau
  • 1 demi-cuillerée à café de piment de Cayenne en poudre
  • 1 branche de thym
  • 1 cuillerée à café de curcuma
  • 5 g de gingembre frais
  • 1 cuillerée à soupe d’huile d’olive.

Préparation

  • Coupez les saucisses en rondelles. Épluchez et émincez l’oignon.
  • Dans la cuve du Cookeo ou du Thermomix, mettez l’huile d’olive, les saucisses de Morteau, l’oignon puis démarrez le mode « dorer ». Laissez revenir 2 minutes.
  • Ajoutez les tomates concassées, l’eau, le piment, le curcuma, le gingembre frais, le thym, puis programmez 8 minutes en cuisson sous pression.
  • Rectifiez l’assaisonnement puis servez.

Vous pouvez l’accompagner d’un riz blanc et de haricots blancs ou de lentilles.

Bon appétit !

Cuisiner devient un plaisir lorsque l’on fait ressortir les saveurs du mets et la culture d’une région. Chaque préparation culinaire a une origine et s’identifie à toute une culture. Elle est emblématique de la gastronomie du Nord. Elle a pris une nouvelle dimension en matière d’art culinaire depuis que Dany Boon en a fait l’icône des fromages de Maroilles dans son film « Bienvenue chez les ch’tis ». Elle, c’est la tarte au maroilles. Vieille de plus de cent ans, sa recette, transmise de génération en génération, reste toujours la même fondamentalement. À travers cet article, nous vous faisons découvrir ou redécouvrir la tarte aux maroilles, une tarte traditionnelle du Nord.

Tarte au maroilles : que savoir ?

Petit village du nord de la France, Maroilles est situé dans l’Avesnois à quelques encablures du département de l’Aisne. Le Maroilles est tout d’abord un fromage qui a conquis le cœur de bon nombre de chefs cuisiniers qui ne peuvent plus s’en passer. Il provient d’un plus ancien fromage fabriqué dès le VIIe siècle par les moines de l’abbaye de Maroilles. Il était appelé Le craquegnon. C’est au Xe siècle que l’évêque de Cambrai suggéra aux moines d’allonger l’affinage du fromage.

C’est cette nouvelle transformation qui fera de lui l’un des meilleurs de France et qui deviendra alors le Maroilles. Il est fabriqué à base de lait emprésuré, salé juste après le démoulage puis entreposé dans les hâloirs ou il se couvre d’une légère moisissure bleue. Il est ensuite brossé afin de retirer cette couche de moisissures puis placé en caves pour affinage. La tarte aux maroilles est l’une des recettes les plus authentiques et les plus emblématiques de ce fromage.

Préparation de la tarte au maroilles

Une tarte est une pâtisserie formée d’un fond de pâte entouré d’un rebond et garni. La tarte au maroilles n’échappe pas à la règle. Cette recette ne vous prendra que 10 minutes même si la cuisson dure 30 minutes. Pour commencer:

  • Étalez la pâte feuilletée dans un plat à tarte.
  • Disposez au fond le fromage coupé en morceau à environ ½ cm d’épaisseur.
  • Poivrez par-dessus le fromage.
  • Dans un plat creux, préparez le fond de la tarte, cassez 3 œufs, battre-les énergiquement, ajoutez-y de la crème fraiche et battez-les encore.
  • Ajoutez-y du lait, battez une dernière fois, salez et versez le tout sur les morceaux de fromage.
  • Enfournez cela dans un four préchauffé à 200 °C.

Le temps de cuisson est de 25 à 30 minutes.

La tarte au maroilles se sert généralement avec une bonne laitue assaisonnée d’une vinaigrette au vinaigre balsamique ou une salade d’endive appelée chicons.

Si vous déguster de la bonne tarte au maroilles mais que vous n’avez pas le temps d’effectuer la préparation, rendez-vous dans un restaurant comme La Pâte Brisée à Lille. Ce dernier vous fait découvrir, déguster et apprécier ses multiples tartes et salades, gratins, welsh et bien d’autres mets savoureux.

Faire la cuisine est un atout important pour l’homme ou la femme. Le B.A.-BA en cuisine, c’est la préparation des œufs. Mais savez-vous faire des œufs brouillés ? Il est facile de le faire en effet mais il est également facile de le rater. Et si on veut avoir ses œufs onctueux, il y a une procédure à suivre. Découvrez ici comment faire des œufs brouillés.

Les œufs brouillés en général

Si simple et pourtant si facile à rater. Une minute de trop, un feu un peu trop fort et c’est gâté. Les œufs brouillés deviennent secs et trop cuits. L’astuce pour réussir est que le feu ne doit pas être trop élevé pour éviter qu’ils ne deviennent durs. Il faut aussi brasser le mélange constamment tout au long de la cuisson. Les œufs brouillés, quand ils sont bien réalisés, sont très délicieux.

Avant de pouvoir de rendre onctueux les œufs brouillés, il faut d’abord savoir les faire le plus simplement possible. Voici donc pour vous, cher marmiton, la recette pour faire ce plat pour 2 personnes.

Ingrédients

  • 5 œufs
  • 20 g de beurre froid coupé en dés
  • du sel et du poivre.

Préparation

Il faut casser les œufs un à un dans un  bol pour ôter les éventuelles écales, les assaisonner en ajoutant du sel et du poivre. Ensuite, battre correctement pour bien homogénéiser le blanc et les jaunes. La poêle est sur un feu doux. Il faut mettre du beurre dans la poêle afin de le faire fondre. Verser le mélange dans la poêle et avec une cuillère en bois ou une spatule, remuer les œufs constamment ; il commence à prendre peu à peu. Mais prendre garde d’arrêter la cuisson dès que les œufs sont coagulés et encore souple, crémeux.

Comment rendre onctueux les œufs brouillés ?

Pour un petit-déjeuner de rêve et simple, rien de mieux que des œufs brouillés et onctueux. C’est très rapide. Le temps de préparation est de 2 minutes et le temps de cuisson, de 15 minutes.

Ingrédients

Voici les ingrédients pour 4 personnes :

  • 12 œufs
  • 10 cl de crème liquide entière
  • du sel et du poivre.

Préparation

Pour la préparation, casser les œufs dans un bol, assaisonner et battre le tout. Mettre la poêle sur un feu moyen et y verser le mélange après avoir fondu le beurre. Fouetter régulièrement jusqu’à obtenir des œufs brouillés coagulés mais très crémeux. Le caractère onctueux est défini ici. Avec la crème froide, stopper la cuisson et le tour est joué.

Servez-vous aussitôt. Voilà, vous venez de réaliser avec succès un plat d’œufs brouillés et onctueux.

Passez à table !

Vivez des petits-déjeuners dans le délice et la simplicité. Avec moins de 20 minutes, vous êtes déjà satisfait et vous dégustez un plat copieux et léger. De même, pour les soirs de la semaine, surtout quand vous venez de passer 26 appels téléphoniques, cette recette simple et rapide vous assure de savourer rapidement un bon plat.

Les œufs brouillés onctueux sont adaptés à tous les moments de la journée. Essayez cette recette chez vous et vous ne serez pas déçu du résultat. Vous pouvez le servir au besoin avec des pommes de terre sautées, de la salade verte ou tout simplement un bon pain de campagne.

Bonne dégustation 

Moule marinière ! Vous connaissez sûrement ce plat, vous en raffolez peut-être. Mais savez-vous le préparer ? Vous savez que c’est un mets à saveur unique, et sa réussite nécessite un certain nombre d’astuces que nous vous livrons ici. Suivez dans cet article une recette claire et simple à mettre en œuvre.

 

Les ingrédients

Pour cuisiner des moules marinières, on a forcément besoin de moules. Il faut tenir compte du nombre de personnes voulant déguster le repas. Combien de moules par personne vous faut-il ? La quantité à envisager est de 800 g par personne. Cela équivaut à 1 litre de moules. Aux moules, il faut ajouter : 

  • 2 à 3 verres de vin blanc
  • 50 g de beurre 
  • un bouquet de persil ou deux branches de céleri 
  • du poivre
  • du citron pour servir.

La préparation

La phase de cuisson des moules au vin blanc est subdivisée en plusieurs étapes.

Premièrement, il faut prendre soin des moules. Il faut donc commencer par l’ébarbage ; c’est la suppression des parties excédentaires des moules. Les byssus des moules doivent être ébarbés. Il s’ensuit le contrôle de l’état hygiénique de la coquille des moules. Il faut ensuite procéder au lavage des moules dans l’eau froide. Au cours de cette opération, il faudra éliminer celles mortes et celles cassées. Pour que la chair des moules soit plus moelleuse afin de faciliter le dégorgement, il faut les laisser dans de l’eau salée pendant quelques heures et y ajouter de la farine. Quand elles sont propres, elles peuvent être cuisinées à la marinière.

Deuxièmement, il faut peler les oignons et gousses d’ail. Ensuite, procéder à la coupure de manière à les rendre fins. Il faut aussi peler les carottes et les couper de façon ronde ou en lame. Il faut laver et couper le persil.

Troisièmement, il faut faire fondre le beurre dans une casserole. Il faut ensuite ajouter les oignons. Après, il faut verser le vin blanc et le persil. À l’ébullition, il faut laisser cuire 2 minutes avant d’ajouter les moules. Après la cuisson du jus, il faut mélanger les moules sans arrêt avec une cuillère pour avoir des moules ouvertes. À ce stade, il faut laisser cuire les moules pendant un temps de cuisson allant de 6 à 8 minutes après les avoir poivrées.

Enfin, les moules sont ouverts et servir dans une assiette. Vous pouvez y ajouter une rondelle de citron.

Eh bien, c’est fait ! Maintenant, vous pouvez passer à table ! Pour déguster, vous pouvez utiliser la coquille de la moule comme une pince. Vous n’avez donc pas besoin de fourchette. Les moules marinières, un vrai régal !

 

Connaissez vous un plat plus délicieux et savoureux que la lotte à l’armoricaine? Moi non. C’est pourquoi je vous donne la recette de cette merveille culinaire pour épater vos papilles gustatives.

A la découverte de la lotte à amoricain

Avant tout propos, certaines personnes doivent ce demander quelle est la différence entre « lotte à l’armoricain et « lotte à l’américaine ». Et bien il y en aucune. C’est la même chose chers amis. Alors à vous de choisir votre appellation le nom de cette recette voyageuse qui met la chair ferme de la lotte en valeur et délivre un délicat parfum de crustacés dans sa sauce flamboyante. La lotte à l’armoricaine est une habituée des tables du dimanche qui doit sa popularité à sa sauce généreuse.

Recette pour faire la lotte à l’armoricain

Pour faire la lotte à l’armoricain, faites un tour au marché et payez

-1,2 Kg de Queue de Lotte.

-3 belles Echalotes – Pelées et finement

ciselées.

-1 Gousse d’Ail – Pelée et finement ciselée.

-8 belles Tomates et 100 g de coulis de tomate

mondées et épépinées. À défaut 1 Grosse Boîte de pulpe de tomates en dés (pas besoin de coulis dans ce cas).

-25 Cl de Vin Blanc Sec.

-1 verre à Liqueur de Cognac.

-1 Dosette de Safran.

-Du Piment de Cayenne en Poudre.

-1 Bouquet de Cerfeuil – la moitié ciselée , l’autre moitié reste en branche pour le bouquet garni.

-1 Bouquet Garni – Laurier, Thym, Persil et Cerfeuil.

-50 g de Farine.

-Maizena.

-1 CSB de Crème Fraîche.

-20 g de Bisque de Homard concentrée en Conserve éventuellement – soit 1 CSB de concentré de bisque environ.

-20 cl de crème fraîche épaisse.

-Huile d’Olive.

-Gros Sel.

-Poivre.

Passons à la préparation.

Les étapes de la préparation

Pour la préparation nous allons procéder étape par étape

1. Retirer le pédoncule des tomates. Les monder , les épépiner, et les couper en dés de 1 cm.

2. Retirer la première peau noire de la Lotte, puis la seconde membrane de peau (presqu’invisible celui-ci) : c’est la première astuce pour obtenir une lotte non caoutchouteuse et non compacte après la cuisson.

3. Retirer (mais les conserver) toutes les parties  » non nobles  » de la lotte : la nageoire caudale, les parties ‘flottantes ‘, l’arête centrale à extraire le plus loin possible vers la queue.

4. Couper les parties ‘nobles’ en morceaux de 5 cm sur 5 cm environ. Les réserver au réfrigérateur pour la cuisson finale.

5. Fariner les morceaux  » non nobles  » de la lotte ( arête centrale, nageoire caudale, bas morceaux)

6. Dans une cocotte, faire revenir dans de l’huile d’olive les morceaux  » non nobles  » de lotte, l’échalote et l’ail ciselé. Faire flamber avec le Cognac.

7. Y ajouter les tomates mondées et le coulis ou la boite de tomates pelées concassées. Faire

revenir 5 mn supplémentaires. Puis ajouter 25 cl de vin blanc, autant d’eau, 1 CCB de gros sel, poivre, le bouquet garni et éventuellement 20 g de bisque de homard concentrée, plus une pointe de couteau de piment de Cayenne en poudre. Bien mélanger.

8. Faire cuire à feu doux et à couvert 50 mn environ.

9. Chinoiser en pressant bien les morceaux de lotte pour en extraire tous les sucs. Jeter le fond du chinois et remettre la sauce dans une casserole. Rectifier l’assaisonnement en Sel, Poivre et Cayenne.

10. Eventuellement ajouter un peu de Maïzena si la sauce n’est pas assez onctueuse (normalement la gélatine apportée par la cuisson des arêtes centrales devrait suffire à rendre la sauce onctueuse).

11. Réserver ce bouillon pour la cuisson finale.

Pour la deuxième étape:

1. Refaire chauffer à petite ébullition le bouillon. Introduire la dose de Safran, la Crème Fraîche et le Cerfeuil Ciselé selon votre goût. Rectifier une dernière fois l’assaisonnement.

2. Déposer les morceaux de lotte dans le bouillon (Si les morceaux de lotte ont rendu un peu de leur eau, la mettre aussi dans le bouillon. Cela n’en aura que plus de goût).

3. Pocher la lotte 10 à 15 mn pas plus dans la sauce à peine à ébullition.

4. Saupoudrer à nouveau de Cerfeuil. Servir aussitôt.

Pour finir, accompagné votre plat d’un bon vin

(Source http://www.toquentete.net/pl_lotte_a_l_armoricaine.php)

Direction la Russie, l’autre pays de l’œuf de Pâques. Connaissez-vous cuisiner le Koulitch ? Sa préparation demande patience et dextérité ! Le koulitch, est une brioche cylindrique, parfumée au rhum et au safran. Il est garni de fruits secs et recouvert d’un glaçage blanc et de décorations festives. Découvrez sa recette dans cet article. 

Ingrédients

Voici les ingrédients koulitch recette de 4 brioches de tailles moyennes pour 6 personnes :

  • 50 g d’écorces d’orange 
  • 75 g de raisins secs
  • 50 g d’amandes effilées 
  • 2 cl de rhum
  • 1/2 cuillerée à 1 cuillerée de sel 
  • 10 g de levure fraîche de boulanger 
  • 5 cl d’eau
  • 15 cl de lait
  • 150 g de sucre en poudre 
  • 3 œufs
  • 150 g de beurre fondu 
  • 570g de farine.

Vous pouvez ajouter 2 cl d’eau de fleur d’oranger pour son arôme.

Pour le glaçage : des billes décoratives, 1 cuillerée de jus de citron, 180 à 200 g de sucre glace et 1 blanc d’œuf.

Préparation

Voici une recette originale qui vous fera découvrir le koulitch origine, la brioche russe par excellence. Dans un petit bol :

  • délayez la levure avec le lait tiède, puis l’eau et une cuillerée à soupe de sucre
  • mélangez avec une fourchette et laissez à température ambiante pour que la levure fasse des bulles et double de volume.
  • faites gonfler les raisins 20 minutes dans un peu de rhum
  • découpez les écorces d’orange en petits dés, réservez-les
  • versez la levure dans un grand saladier
  • ajoutez progressivement la moitié de la farine
  • mélangez pour obtenir une pâte bien homogène
  • recouvrez le saladier d’un film plastique et laissez gonfler pendant 30 à 40 minutes
  • séparez les blancs des jaunes d’œuf ; déposez les jaunes dans un saladier, ajoutez le sucre en poudre, fouettez pour que le mélange devienne plus pâle
  • ajoutez le beurre fondu, l’eau de fleur d’oranger et le sel
  • versez cette préparation dans le saladier contenant la pâte levée, mélangez
  • ajoutez progressivement le reste de la farine (la pâte va devenir plus épaisse)
  • montez les blancs en neige, incorporez-les délicatement à la pâte, rassemblez-la pour obtenir une belle boule de pâte
  • recouvrez le saladier d’un film plastique et laissez gonfler pendant une heure dans un endroit tempéré
  • déposez la pâte sur un plan de travail légèrement fariné, ajoutez-y les amandes, les raisins et les écorces d’orange et incorporez-les dans la pâte avec vos doigts
  • divisez la pâte en 4, réalisez 4 boules et déposez-les dans les moules en papier
  • placez les koulitchs pâques sur une plaque dans un four préchauffé à 100 °C, laissez-les 10 minutes puis augmentez la température et faites cuire environ 45 à 50 mn selon la taille
  • vérifiez la cuisson avec une lame de couteau qui doit ressortir sèche. Faites refroidir les gâteaux koulitchs sur une grille en les laissant dans leurs caissettes.

Pour le glaçage, versez dans un bol le blanc d’œuf, fouettez-le à la fourchette, ajoutez progressivement le sucre glace et la cuillerée de jus de citron. Faites couler un peu de glaçage sur les brioches et ajoutez des perles colorées. Il est possible de décorer le koulitch façon fedo de fruits confits et de sucre dilué dans quelques gouttes d’eau et chauffé afin de le cristalliser.

Eh voilà ! Vous savez désormais comment confectionner de délicieux koulitchs !