Faire la cuisine est un atout important pour l’homme ou la femme. Le B.A.-BA en cuisine, c’est la préparation des œufs. Mais savez-vous faire des œufs brouillés ? Il est facile de le faire en effet mais il est également facile de le rater. Et si on veut avoir ses œufs onctueux, il y a une procédure à suivre. Découvrez ici comment faire des œufs brouillés.

 

Faire des œufs brouillés

Si simple et pourtant si facile à rater. Une minute de trop, un feu un peu trop fort et c’est gâté. Les œufs brouillés deviennent secs et trop cuits. L’astuce pour réussir est que le feu ne doit pas être trop élevé pour éviter qu’ils ne deviennent durs. Il faut aussi brasser le mélange constamment tout au long de la cuisson. Les œufs brouillés, quand ils sont bien réalisés, sont très délicieux.

Avant de pouvoir de rendre onctueux les œufs brouillés, il faut d’abord savoir les faire le plus simplement possible. Voici donc pour vous, cher marmiton, la recette pour faire ce plat pour 2 personnes.

Ingrédients

  • 5 œufs
  • 20 g de beurre froid coupé en dés
  • du sel et du poivre.

Préparation

Il faut casser les œufs un à un dans un  bol pour ôter les éventuelles écales, les assaisonner en ajoutant du sel et du poivre. Ensuite, battre correctement pour bien homogénéiser le blanc et les jaunes. La poêle est sur un feu doux. Il faut mettre du beurre dans la poêle afin de le faire fondre. Verser le mélange dans la poêle et avec une cuillère en bois ou une spatule, remuer les œufs constamment ; il commence à prendre peu à peu. Mais prendre garde d’arrêter la cuisson dès que les œufs sont coagulés et encore souple, crémeux.

Comment rendre onctueux les œufs brouillés ?

Pour un petit-déjeuner de rêve et simple, rien de mieux que des œufs brouillés et onctueux. C’est très rapide. Le temps de préparation est de 2 minutes et le temps de cuisson, de 15 minutes.

Ingrédients

Voici les ingrédients pour 4 personnes :

  • 12 œufs
  • 10 cl de crème liquide entière
  • du sel et du poivre.

Préparation

Pour la préparation, casser les œufs dans un bol, assaisonner et battre le tout. Mettre la poêle sur un feu moyen et y verser le mélange après avoir fondu le beurre. Fouetter régulièrement jusqu’à obtenir des œufs brouillés coagulés mais très crémeux. Le caractère onctueux est défini ici. Avec la crème froide, stopper la cuisson et le tour est joué.

Servez-vous aussitôt. Voilà, vous venez de réaliser avec succès un plat d’œufs brouillés et onctueux.

Passez à table !

Vivez des petits-déjeuners dans le délice et la simplicité. Avec moins de 20 minutes, vous êtes déjà satisfait et vous dégustez un plat copieux et léger. De même, pour les soirs de la semaine, surtout quand vous venez de passer 26 appels téléphoniques, assisté à 10 réunions et que votre tête est sur le point d’exploser, cette recette très simple et très rapide vous assure de savourer rapidement votre plat et de pouvoir vous reposer. Les œufs brouillés onctueux sont adaptés à tous les moments de la journée. Essayez cette recette chez vous et vous ne serez pas déçu du résultat. Vous pouvez le servir au besoin avec des pommes de terre sautées, de la salade verte ou tout simplement un bon pain de campagne.

Bonne dégustation !

 

 

Moule marinière ! Vous connaissez sûrement ce plat, vous en raffolez peut-être. Mais savez-vous le préparer ? Vous savez que c’est un mets à saveur unique, et sa réussite nécessite un certain nombre d’astuces que nous vous livrons ici. Suivez dans cet article une recette claire et simple à mettre en œuvre.

 

Les ingrédients

Pour cuisiner des moules marinières, on a forcément besoin de moules. Il faut tenir compte du nombre de personnes voulant déguster le repas. Combien de moules par personne vous faut-il ? La quantité à envisager est de 800 g par personne. Cela équivaut à 1 litre de moules. Aux moules, il faut ajouter : 

  • 2 à 3 verres de vin blanc
  • 50 g de beurre 
  • un bouquet de persil ou deux branches de céleri 
  • du poivre
  • du citron pour servir.

La préparation

La phase de cuisson des moules au vin blanc est subdivisée en plusieurs étapes.

Premièrement, il faut prendre soin des moules. Il faut donc commencer par l’ébarbage ; c’est la suppression des parties excédentaires des moules. Les byssus des moules doivent être ébarbés. Il s’ensuit le contrôle de l’état hygiénique de la coquille des moules. Il faut ensuite procéder au lavage des moules dans l’eau froide. Au cours de cette opération, il faudra éliminer celles mortes et celles cassées. Pour que la chair des moules soit plus moelleuse afin de faciliter le dégorgement, il faut les laisser dans de l’eau salée pendant quelques heures et y ajouter de la farine. Quand elles sont propres, elles peuvent être cuisinées à la marinière.

Deuxièmement, il faut peler les oignons et gousses d’ail. Ensuite, procéder à la coupure de manière à les rendre fins. Il faut aussi peler les carottes et les couper de façon ronde ou en lame. Il faut laver et couper le persil.

Troisièmement, il faut faire fondre le beurre dans une casserole. Il faut ensuite ajouter les oignons. Après, il faut verser le vin blanc et le persil. À l’ébullition, il faut laisser cuire 2 minutes avant d’ajouter les moules. Après la cuisson du jus, il faut mélanger les moules sans arrêt avec une cuillère pour avoir des moules ouvertes. À ce stade, il faut laisser cuire les moules pendant un temps de cuisson allant de 6 à 8 minutes après les avoir poivrées.

Enfin, les moules sont ouverts et servir dans une assiette. Vous pouvez y ajouter une rondelle de citron.

Eh bien, c’est fait ! Maintenant, vous pouvez passer à table ! Pour déguster, vous pouvez utiliser la coquille de la moule comme une pince. Vous n’avez donc pas besoin de fourchette. Les moules marinières, un vrai régal !

 

Connaissez vous un plat plus délicieux et savoureux que la lotte à l’armoricaine? Moi non. C’est pourquoi je vous donne la recette de cette merveille culinaire pour épater vos papilles gustatives.

A la découverte de la lotte à amoricain

Avant tout propos, certaines personnes doivent ce demander quelle est la différence entre « lotte à l’armoricain et « lotte à l’américaine ». Et bien il y en aucune. C’est la même chose chers amis. Alors à vous de choisir votre appellation le nom de cette recette voyageuse qui met la chair ferme de la lotte en valeur et délivre un délicat parfum de crustacés dans sa sauce flamboyante. La lotte à l’armoricaine est une habituée des tables du dimanche qui doit sa popularité à sa sauce généreuse.

Recette pour faire la lotte à l’armoricain

Pour faire la lotte à l’armoricain, faites un tour au marché et payez

-1,2 Kg de Queue de Lotte.

-3 belles Echalotes – Pelées et finement

ciselées.

-1 Gousse d’Ail – Pelée et finement ciselée.

-8 belles Tomates et 100 g de coulis de tomate

mondées et épépinées. À défaut 1 Grosse Boîte de pulpe de tomates en dés (pas besoin de coulis dans ce cas).

-25 Cl de Vin Blanc Sec.

-1 verre à Liqueur de Cognac.

-1 Dosette de Safran.

-Du Piment de Cayenne en Poudre.

-1 Bouquet de Cerfeuil – la moitié ciselée , l’autre moitié reste en branche pour le bouquet garni.

-1 Bouquet Garni – Laurier, Thym, Persil et Cerfeuil.

-50 g de Farine.

-Maizena.

-1 CSB de Crème Fraîche.

-20 g de Bisque de Homard concentrée en Conserve éventuellement – soit 1 CSB de concentré de bisque environ.

-20 cl de crème fraîche épaisse.

-Huile d’Olive.

-Gros Sel.

-Poivre.

Passons à la préparation.

Les étapes de la préparation

Pour la préparation nous allons procéder étape par étape

1. Retirer le pédoncule des tomates. Les monder , les épépiner, et les couper en dés de 1 cm.

2. Retirer la première peau noire de la Lotte, puis la seconde membrane de peau (presqu’invisible celui-ci) : c’est la première astuce pour obtenir une lotte non caoutchouteuse et non compacte après la cuisson.

3. Retirer (mais les conserver) toutes les parties  » non nobles  » de la lotte : la nageoire caudale, les parties ‘flottantes ‘, l’arête centrale à extraire le plus loin possible vers la queue.

4. Couper les parties ‘nobles’ en morceaux de 5 cm sur 5 cm environ. Les réserver au réfrigérateur pour la cuisson finale.

5. Fariner les morceaux  » non nobles  » de la lotte ( arête centrale, nageoire caudale, bas morceaux)

6. Dans une cocotte, faire revenir dans de l’huile d’olive les morceaux  » non nobles  » de lotte, l’échalote et l’ail ciselé. Faire flamber avec le Cognac.

7. Y ajouter les tomates mondées et le coulis ou la boite de tomates pelées concassées. Faire

revenir 5 mn supplémentaires. Puis ajouter 25 cl de vin blanc, autant d’eau, 1 CCB de gros sel, poivre, le bouquet garni et éventuellement 20 g de bisque de homard concentrée, plus une pointe de couteau de piment de Cayenne en poudre. Bien mélanger.

8. Faire cuire à feu doux et à couvert 50 mn environ.

9. Chinoiser en pressant bien les morceaux de lotte pour en extraire tous les sucs. Jeter le fond du chinois et remettre la sauce dans une casserole. Rectifier l’assaisonnement en Sel, Poivre et Cayenne.

10. Eventuellement ajouter un peu de Maïzena si la sauce n’est pas assez onctueuse (normalement la gélatine apportée par la cuisson des arêtes centrales devrait suffire à rendre la sauce onctueuse).

11. Réserver ce bouillon pour la cuisson finale.

Pour la deuxième étape:

1. Refaire chauffer à petite ébullition le bouillon. Introduire la dose de Safran, la Crème Fraîche et le Cerfeuil Ciselé selon votre goût. Rectifier une dernière fois l’assaisonnement.

2. Déposer les morceaux de lotte dans le bouillon (Si les morceaux de lotte ont rendu un peu de leur eau, la mettre aussi dans le bouillon. Cela n’en aura que plus de goût).

3. Pocher la lotte 10 à 15 mn pas plus dans la sauce à peine à ébullition.

4. Saupoudrer à nouveau de Cerfeuil. Servir aussitôt.

Pour finir, accompagné votre plat d’un bon vin

(Source http://www.toquentete.net/pl_lotte_a_l_armoricaine.php)

Direction la Russie, l’autre pays de l’œuf de Pâques. Connaissez-vous cuisiner le Koulitch ? Sa préparation demande patience et dextérité ! Le koulitch, est une brioche cylindrique, parfumée au rhum et au safran. Il est garni de fruits secs et recouvert d’un glaçage blanc et de décorations festives. Découvrez sa recette dans cet article. 

Ingrédients

Voici les ingrédients koulitch recette de 4 brioches de tailles moyennes pour 6 personnes :

  • 50 g d’écorces d’orange 
  • 75 g de raisins secs
  • 50 g d’amandes effilées 
  • 2 cl de rhum
  • 1/2 cuillerée à 1 cuillerée de sel 
  • 10 g de levure fraîche de boulanger 
  • 5 cl d’eau
  • 15 cl de lait
  • 150 g de sucre en poudre 
  • 3 œufs
  • 150 g de beurre fondu 
  • 570g de farine.

Vous pouvez ajouter 2 cl d’eau de fleur d’oranger pour son arôme.

Pour le glaçage : des billes décoratives, 1 cuillerée de jus de citron, 180 à 200 g de sucre glace et 1 blanc d’œuf.

Préparation

Voici une recette originale qui vous fera découvrir le koulitch origine, la brioche russe par excellence. Dans un petit bol :

  • délayez la levure avec le lait tiède, puis l’eau et une cuillerée à soupe de sucre
  • mélangez avec une fourchette et laissez à température ambiante pour que la levure fasse des bulles et double de volume.
  • faites gonfler les raisins 20 minutes dans un peu de rhum
  • découpez les écorces d’orange en petits dés, réservez-les
  • versez la levure dans un grand saladier
  • ajoutez progressivement la moitié de la farine
  • mélangez pour obtenir une pâte bien homogène
  • recouvrez le saladier d’un film plastique et laissez gonfler pendant 30 à 40 minutes
  • séparez les blancs des jaunes d’œuf ; déposez les jaunes dans un saladier, ajoutez le sucre en poudre, fouettez pour que le mélange devienne plus pâle
  • ajoutez le beurre fondu, l’eau de fleur d’oranger et le sel
  • versez cette préparation dans le saladier contenant la pâte levée, mélangez
  • ajoutez progressivement le reste de la farine (la pâte va devenir plus épaisse)
  • montez les blancs en neige, incorporez-les délicatement à la pâte, rassemblez-la pour obtenir une belle boule de pâte
  • recouvrez le saladier d’un film plastique et laissez gonfler pendant une heure dans un endroit tempéré
  • déposez la pâte sur un plan de travail légèrement fariné, ajoutez-y les amandes, les raisins et les écorces d’orange et incorporez-les dans la pâte avec vos doigts
  • divisez la pâte en 4, réalisez 4 boules et déposez-les dans les moules en papier
  • placez les koulitchs pâques sur une plaque dans un four préchauffé à 100 °C, laissez-les 10 minutes puis augmentez la température et faites cuire environ 45 à 50 mn selon la taille
  • vérifiez la cuisson avec une lame de couteau qui doit ressortir sèche. Faites refroidir les gâteaux koulitchs sur une grille en les laissant dans leurs caissettes.

Pour le glaçage, versez dans un bol le blanc d’œuf, fouettez-le à la fourchette, ajoutez progressivement le sucre glace et la cuillerée de jus de citron. Faites couler un peu de glaçage sur les brioches et ajoutez des perles colorées. Il est possible de décorer le koulitch façon fedo de fruits confits et de sucre dilué dans quelques gouttes d’eau et chauffé afin de le cristalliser.

Eh voilà ! Vous savez désormais comment confectionner de délicieux koulitchs !